RechercheRECHERCHE | PAGE EXTERNE
Recherche Vous pouvez également saisir ou scanner un code barre afin de trouver un titre


Masquer (Hide)/Afficher (Show) NEWS FEED
ACTUELLEMENT (CURRENTLY)

NEWSFEED
Nous sommes le mar. 1 déc. 2020 15:41

Articles récents du blog
Messages récents du forum



Tendance mensuelle des recherches (Ext.):

Publicité/Liens sponsorisés

Le topic généraliste du cinéma

Ici on parle de tout, on se présente également. Cet espace est réservé aux membres enregistrés.

Modérateurs : bluraydefectueux, vivaldi21

Règles du forum
Il est préférable d'éviter les sujets sensibles (religion, politique) sont proscrits les sujets portant sur les techniques de piratage des œuvres. L'Espace détente (bar) est un espace où la convivialité doit être l'objectif principal.
     
Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 10194
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » mer. 7 oct. 2020 18:12

Bonsoir, j'ignorais la production de ce nouveau Jurassic Park
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Re: Le topic généraliste du cinéma

Publicité

Publicité/Liens sponsorisés
 

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 934
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » dim. 18 oct. 2020 11:11

Bonjour,

Le blog son-video.com a testé le projecteur à courte focal Samsung The Première LSP7T : https://blog.son-video.com/2020/10/test ... miere-lsp7

<< Le vidéoprojecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T possède une matrice DLP capable d’afficher une image 16:9 en Ultra Haute Définition 4K. Sa lampe laser, qui offre une luminosité maximale de 2200 Lumens, est couplée à une roue chromatique 4 couleurs (jaune, rouge, vert et bleu). Sa longévité est estimée à environ 20 000 heures, ce qui correspond à plus de 18 années d’utilisation à raison de 3 heures par jour. Afin d’éviter tout risque pour les yeux lorsqu’on s’approche trop près, le Samsung The Premiere LSP7T adopte un détecteur de proximité qui diminue très fortement la luminosité de la lampe lorsqu’il est activé>>

<< Le projecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T est compatible HDR (High Dynamic Range) et prend en charge les formats HDR 10+ et Hybrid Log Gamma. Capable de proposer des pics de luminosité élevés, il est donc en mesure d’afficher les images à la plage dynamique étendue, c’est-à-dire des images aux noirs plus denses et aux blancs plus lumineux que les images standards. Les images HDR offrent ainsi plus de subtilité grâce à un nombre plus important de gradations lumineuses. Les nuances dans les zones sombres et les zones très lumineuses de l’image sont plus fines, avec à la clé plus de détails visibles.>>

Je rajoute un test de ces nouvelles enceintes actives (amplificateur intégré) de Q Acoustics : https://blog.son-video.com/2020/10/test ... ctive-200/

<< Changement de style avec le titre Looking for the Summer de Chris Rea, un morceau sur lequel les enceintes Q Acoustics Q Active 200 démontrent leur parfaite maîtrise du registre grave. Les basses sont profondes, bien articulées, tendues et d’une belle intensité. L’apport du haut-parleur de 114 mm de diamètre dédié aux graves constitue l’indéniable force de ces enceintes. Les basses sont mieux maîtrisées et plus intenses que sur de nombreuses petites enceintes. À chaque écoute, c’est l’effet wahou et on peut aisément penser qu’un petit caisson de basses accompagne ces enceintes compactes. >>

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 10194
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » dim. 18 oct. 2020 13:13

Bonjour, merci à vous!
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 934
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » sam. 24 oct. 2020 14:19

Bonjour,

J'ai rajouté un bon plan Amazon pour des BR uniquement UHD

Le site HDnumérique.com a testé le coffret Trilogie Retour vers le Futur UHD sortie le 21/10/20 chez nous : https://www.hdnumerique.com/actualite/a ... plets.html

Qualité Vidéo

Retour vers le Futur a été tourné sur pellicules 35mm. Le tournage a été supervisé principalement depuis des caméras Panavision. Pour son 35ème anniversaire, une remasterisation a été réalisée en 4K par Universal depuis un nouveau scan des négatifs originaux. Le film est de nouveau présenté au ratio 1.85. La compression vidéo effectuée au format HEVC est très confortable avec un débit moyen mesuré à 73.2 Mb/s. On note la présence des technologies Dolby Vision et HDR10+.

Nouveau scan il y a eu, c'est incontestable. Depuis ce nouveau master 4K, le film respecte un cadrage globalement similaire au précédent Blu-ray de 2010. Il n'y a pas de pertes de portions d'images à déplorer ni de poussières pellicules comme autrefois. Le défilement des images est stable et la compression vidéo est infaillible. Comparativement au Blu-ray de 2010, l'écart en matière de définition pure est réellement observable mais son degré d'intensité varie tout de même selons les séquences. Fruit de cette remasterisation 2020, un renouveau est particulièrement observable sur les plans larges. Par exemple, au début du film, lorsque Marty traverse en skateboard la place d'Hill Valley pour rejoindre son lycée. Observez les murs tagués. Le perfectionnement des détails s'observe aussi sur bon nombre de gros plans. Cheveux, visages et vêtements s'affinent (Lorraine draguée maladroitement par George dans le café de 1955, Marty le guitariste le soir du bal). Bonne nouvelle : il n'y a surtout plus d'Edge Enhancement grossier comme autrefois. Et, si DNR mesuré il y a eu lors de ce remastering, le grain 35mm respire mieux pour un rendu bien plus filmique, bien plus eighties.

Pour mettre cet avis en perspective : Retour vers le Futur (1985) n'offre pas forcément une expérience aussi aiguisée visuellement que ses deux suites. Le niveau de netteté alterne entre le bon et le passable. On sent que le piqué est assez retenu sur ce premier volet au rendu doux et relativement velouté. C'est ainsi. Certains passages présentent tout de même une forme de douceur optique réellement questionnable. Prêtez attention aux séquences durant lesquelles Marty découvre la place d'Hill Valley en 1955 avant de prendre conscience de la réalité temporelle dans laquelle il est tombé. C'est clairement et douloureusement mou... Etat délicat des bobines originales, fragilité du remastering ou simple effet de style ?

Dans tous les cas, un élément devrait mettre tout le monde d'accord : le nouvel étalonnage des couleurs Dolby Vision. Sur ce registre, difficile de ne pas reconnaître le bond en avant effectué. Ce n'est pas forcément un festival de lumière. Mais la profondeur apportée par la gestion modernisée des contrastes est appréciable. Les reflets de la carrosserie de la Delorean s'illustrent avec plus de facilité. Les tons chair sont plus pleins et plus riches. Les arrière-plans sombres récupèrent des détails d'ombres presque absents des précédentes éditions (le parking du fameux Twin Pines Mall, la façade du cinéma dans laquelle la Delorean s'enfonce à la fin du film). Et les couleurs primaires conservent également une belle vitalité (la doudoune rouge sans manches de Marty, l'herbe verdoyante sur la place de l'Hôtel de ville).

C'est donc une mise à niveau incontestable par rapport au vieillissant Blu-ray, avec quelques réserves toutefois...

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 10194
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » sam. 24 oct. 2020 14:55

Bonjour, merci pour les informations.J'en ai fait l'acquisition de la version simple, cela dit il y a une discussion sur le sujet ici (si cela vous intéresses: http://bluraydefectueux.com/forum/viewtopic.php?f=10&p=16427)


une erreur ("de taille") s'est glissée dans le packaging de la version "circuits temporels".

sinon nous avons fait un article sur ce coffret: https://bit.ly/RVF-4K
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 934
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » sam. 24 oct. 2020 16:47

Bonjour,

Merci pour les photos des coffrets RVF UHD : je prendrais aussi l'édition simple plus tard

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 10194
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » sam. 24 oct. 2020 20:07

Bonjour, j'ai pas encore eu le temps de jeter un œil sur les films mais ça sera avec grand plaisir quand le moment sera venu, tout comme avec Spartacus, pas eu le temps...
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 934
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » lun. 26 oct. 2020 10:28

Bonjour,

Le Netflix français est disponible :




tout comme avec Spartacus


L'image est magnifique sur le BR UHD : https://www.avcesar.com/test/bluray/id- ... tacus.html

Dès le générique de Saul Bass, on se dit que ça sent bon et la suite le confirme haut la main. Les faiblesses dans les scènes sombres, les poussières et les saletés ont disparu depuis la restauration de 2015. Grâce à ce master 4K, la palette de couleurs est fabuleuse, le ciel bleu explose littéralement (les couchers de soleils rougoyants aussi), les paysages affichent une fraîcheur inédite et les personnages sont détourés comme jamais : nez, épaules, cheveux… les contours sont cette fois nets et francs.



Un plaisir de tous les instants (le Blu-Ray n'atteint pas ce niveau de qualité et de stabilité), même en basse lumière où les blancs (les tenues, le superbe cheval) ne font absolument pas leur âge grâce au HDR Dolby Vision, pour un résultat équilibré, précis et défini. Au bout du compte, une grande lisibilité et des couleurs qui claquent pour une image encore plus large (les fonds sont débouchés) et grandiose. Une restauration 4K impressionnante (qui date de 2015) pour sans doute la version ultime du film, qui dévoile là toute son oppulence.

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 10194
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » lun. 26 oct. 2020 16:34

Bonjour, oui j'ai un peu lu quelques "trucs" sur Salto, apparemment c'est beaucoup de "replay"... Pour Spartacus, je l'ai encore sous cellophane, pas déballé... pas eu le temps de le visionner encore. Merci.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 934
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » jeu. 29 oct. 2020 15:19

Bonjour,

Ce soir, Paris Première rediffuse Elephant Man

C'est une bonne occasion pour parler du test hdnumérique du BR UHD : https://www.hdnumerique.com/dossiers/81 ... t-man.html

<< "ELEPHANT MAN a été restauré en 4K par Studiocanal sous la supervision de David Lynch en partenariat avec L’Immagine Ritrovata. Le négatif caméra d’origine était stocké à Londres depuis les années 1980, il a été scanné en 4K High Dynamic Range puis a été restauré au travers d’un workflow HDR 16 bits de bout en bout afin d’obtenir le meilleur résultat possible aujourd’hui pour cette œuvre exceptionnelle. La stratégie de restauration était d’utiliser le HDR afin de retrouver le « film look » d’origine du film."

Bonne nouvelle : les plus cinéphiles d'entre-vous vont pouvoir se délecter des prestations 4K de ce vidéo disque. Car une nouvelle fois StudioCanal a réalisé un très joli travail. Il s'agit indiscutablement d'une restauration de très haute qualité.

Petite remarque avant de débuter. Nouveau scan des négatifs originaux il y a eu. Et, comparativement à la précédente édition Blu-ray Disc du même éditeur, un important recadrage a été effectué. On gagne considérablement en portions d'images, notamment sur les flancs verticaux ainsi que sur la partie gauche de l'écran. En revanche, on doit souligner une légère perte d'image sur le flanc latéral droit par rapport au précédent master.

Néanmoins, aucun débat possible aujourd'hui. Les comparaisons avec le précédent Blu-ray laissent apparaître un gain on ne peut plus significatif en matière de netteté et de précision de rendu. Le gain en matière de définition est collossal sur ce titre. Les images déployées dans Elephant Man, avec ses nombreux plans fixes, regorgent de détails et de bords acérés. La nouvelle numérisation met en évidence d'importants détails texturaux : pores, lignes de cheveux, tissages de vêtements, sculptures ornant les entrées jusqu'aux pavés des routes délabrées. C'est une présentation à ce niveau véritablement admirable. Tout est restitué avec une précision de tous les instants. Il y a donc un avant et un après avec le précédent Blu-ray. Autre élément important : le grain 35mm qui bénéficie d'une densité et d'une finesse à forte impression. C'est là aussi magnifique à ce niveau.

La gestion des contrastes représente le second apport de cette nouvelle présentation. L'étalonnage Dolby Vision est irréprochable avec une échelle de gris prodigieuse, des noirs profonds et des blancs bien plus lumineux qu'en SDR. Les hautes lumières sont de nouveau mieux écrétées pour des prestations en noir & blanc servant admirablement le propos du film.>>


Retourner vers « l'Espace détente Bluraydefectueux.com »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Common Crawl [Bot] et 0 invité