RechercheRECHERCHE | PAGE EXTERNE
Recherche Vous pouvez également saisir ou scanner un code barre afin de trouver un titre


Masquer (Hide)/Afficher (Show) NEWS FEED
ACTUELLEMENT (CURRENTLY)

NEWSFEED
Nous sommes le sam. 24 oct. 2020 03:01

Articles récents du blog
Messages récents du forum


Publicité/Liens sponsorisés

L'APPEL DES 50,60,70 et 85 : l'édition vidéo physique dans la tourmente

Pour parler plus largement des blu-ray défectueux: ceux qui deviennent difficilement trouvables, les échanges/ventes éventuels entre membres, codes dématérialisés, et vos réactions, suivis. (voir règles de ce forum)

Modérateurs : bluraydefectueux, vivaldi21

Règles du forum
ATTENTION: Tout sujet ou tout commentaire (contenant un ou des liens) concernant une quelconque solution allant à l'encontre de la loi (PIRATAGE, RIPPING) est à proscrire.
Vous pouvez tout de même afficher le lien d'un bon plan (sur un site de vente par exemple) qui sera utile pour la communauté. Si vous proposez un code pour une solution dématérialisée, la proposition peut se faire sur le forum, mais donnez le code en MP. (C'est du bon sens)
Pas de liens d'affiliation.
     
Mrjimcarrey
Messages : 29
Enregistré le : lun. 11 juin 2018 13:01

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar Mrjimcarrey » mar. 23 juin 2020 19:42

tenia a écrit :Juste après avoir dit qu'on ne pouvait pas comparer VHS/DVD avec DVD/BR, te voilà à parler du basculement 35mm/DCP et des gens qui regardent des DVD sur des TVs 4K. Allons donc.



Cela montre l'absurdité de comparer, ce que tu t'es empressé de faire pourtant. En résumé, je disais que l'amélioration de l'image, du son n'était pas forcément recherché en premier lieu (c'est un tout). Tu as parlé d'analogique/numérique, comme si les gens le recherchaient dans l'achat du DVD (le laserdisc le faisait sur la fin), j'ai dis que pour moi c'était loin d'être la pensé de la majorité des acheteurs. L'objet est un tout enlevé une caractéristique et cela est différents, ça compacité était l'un des meilleurs.
Je parle de DCP/35mm touchant ce domaine de pret, j'étais sidéré que beaucoup ne voyaient aucune différence.


tenia a écrit :Ne prendre que le tarif de départ, c'est un peu comme si on voulait savoir combien ça coûte d'aller au cinéma en France en oubliant tous les gens qui ont une carte illimitée ou un abonnement, tous les jeunes et les enfants qui ont un tarif préférentiel, etc. (Rappel : le prix moyen d'un billet en France était de 6.6€ en 2017, 7€ pour les grosses machines ayant fait 4m+ d'entrées).

Libre à chacun de vouloir s'en tenir à cela, mais faut pas s'étonner ensuite qu'on puisse prouver que ça n'a pas de représentativité du marché dans son ensemble, mais uniquement d'une partie (très) (trop) congrue.
A nouveau, les stats, c'est aussi (et surtout) ça.


Encore une comparaison... Je ne crois pas qu'il existe de carte illimité pour acheter des blurays ? Je ne crois pas qu'il y ai des tarifs plus de 60 ans ? De tarif du matin ? De tarif -14 ans ? ... Tu dis ": je ne sais pas de quoi tu parles, à qui/quoi tu réponds, et, surtout, enquiller des affirmations de la sorte ne démontre absolument rien (surtout quand, à nouveau, ça mélange des contextes très différents)" J'ai ce sentiment avec ton dernier paragraphe "Je veux bien qu'on débatte, mais faut-il encore avoir une rigueur suffisante pour que ce soit intéressant." Exactement, vouloir aller dans un seul sens reste compliqué...
Modifié en dernier par Mrjimcarrey le mar. 23 juin 2020 19:53, modifié 2 fois.

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Publicité

Publicité/Liens sponsorisés
 

Mrjimcarrey
Messages : 29
Enregistré le : lun. 11 juin 2018 13:01

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar Mrjimcarrey » mar. 23 juin 2020 19:50

Pour les tests de mon côté je les scanne tout en contrôlant l'aspect. Certains ne présentent aucun défaut pas VSO mais ont une couleurs qui n'augure rien de bon. Avec le temps certains présentant ces mêmes caractéristiques sont devenus défectueux.

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 9623
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar bluraydefectueux » mar. 23 juin 2020 21:25

Un disque qui vire au jaune, ou à la couleur bronze ce n'est de toute façon pas normal, dès lors, même s'il passe encore et meme sous VSO à 100% (j'ai le cas personnellement avec "Blueberry, L'Expérience secrète") il devrait dès lors être considéré comme étant défectueux, car lorsqu'on achète un disque neuf il n'est jamais ainsi... Et pourtant nous ne le faisons pas (le considérer défectueux) car cela nous serait reproché!
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

tenia
Messages : 31
Enregistré le : dim. 13 janv. 2019 15:57

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar tenia » mer. 24 juin 2020 11:00

Mrjimcarrey a écrit :L'objet est un tout, enlevez une caractéristique et c'est différent, sa compacité était l'un des meilleurs.

C'est d'ailleurs pour ça que le VCD a fonctionné du tonnerre et a enterré la VHS quasi instantanément. :idea:
(ironie inside)
Mais à nouveau, oui, si le DVD avait coûté 100 balles pièce ou fait la taille d'un LD, ça aurait été différent. Sauf que ça n'aurait pas été le DVD qu'on a connu, et tient de la science-fiction. Tant mieux si ça t'intéresse, mais ce n'est pas un marché imaginaire que j'analyse.

Mrjimcarrey a écrit :En résumé, je disais que l'amélioration de l'image, du son n'était pas forcément recherché en premier lieu

Je suppose cependant que tu as formé ton opinion grâce à une collecte de données chiffrées, et t'invite donc à fournir, comme je le fais, les éléments étayant ta vision des choses et montrant que les avancées techniques du DVD sur la VHS n'ont pas été le principal facteur d'attractivité, et que la compacité par contre a été un des meilleurs.

En attendant, les études comme celle-ci montrent que tu te trompes et que les avancées techniques (en grande partie liée à la technologie numérique) ont bien été les principales attractions du format sur la VHS pour les consommateurs.
(Je passe sur les livres sur les études de médias, souvent très concis sur cette comparaison précise, mais ne parlant eux aussi que de l'amélioration des performances AV et de leur durabilité dans le temps, et les nombreux articles comparatifs et discussions forumesques en tout genre où la compacité est abordée bien moins souvent et moins rapidement que ces arguments techniques).

Mrjimcarrey a écrit :Tu as parlé d'analogique/numérique, comme si les gens le recherchaient dans l'achat du DVD

Je n'ai pas écrit ça, l'ai re-détaillé une 2e fois, mais tu continues de me lire comme ça t'arrange.

Mrjimcarrey a écrit :Je ne crois pas qu'il existe de carte illimité pour acheter des blurays ? Je ne crois pas qu'il y ai des tarifs plus de 60 ans ? De tarif du matin ? De tarif -14 ans ? ...

Non, il existe des multi-buys type "5 pour 30€" qui font que, dans les faits chiffrés, littéralement la majorité des ventes ne sont pas faites aux PPCs de 20 ou 25€ (et j'ai donné les chiffres du CNC sur le sujet pour le prouver).
De la même façon que le tarif normal de ma salle de cinéma habituelle est de 7.80€, mais que leur carte d'abonnement fait que de nombreuses personnes paient en réalité 5.25€.
:idea:

Bref, je parle à un mur qui refuse de comprendre la complexité d'un marché qu'il souhaite pourtant discuter, et éloignant progressivement le débat original sur un point spécifique sans grand rapport. Tu veux continuer de pouvoir tout confondre sans vouloir absorder les données chiffrées qui te sont données, et sans vouloir démontrer concrètement en quoi elles seraient erronées. Chacun son truc, mais à moins que tu ne démontres (mot clé) que le marché vidéo physique français possède des films vendus "2-3 fois plus chers qu'à l'étranger", et donc en quoi je me trompe sur le sujet, ce sera sans moi.

Cela étant, ça me conforte dans l'idée que le vrai problème de certains, ce n'est pas le marché physique mais la vision complètement biaisée qu'ils en ont. Quand on voit la tonne de données disponibles pour se faire un avis plus factuel sur la question, c'est quand même dommage qu'on en soit encore là en 2020.

tenia
Messages : 31
Enregistré le : dim. 13 janv. 2019 15:57

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar tenia » mer. 24 juin 2020 12:17

Addendum :
- il ne s'agit pas d'aller dans un seul sens que d'aller... dans le sens des données disponibles. Si on me trouve un ensemble de chiffres / études / analyses démontrant qu'effectivement "l'amélioration de l'image, du son n'était pas forcément recherché en premier lieu" et que "la compacité du DVD était l'une des meilleures caractéristiques", aucun souci, c'est que ce fut le cas et que je me trompais.
Sauf que je n'en ai vu aucune allant dans ce sens (et, du coup, j'ai refait une recherche ce matin), mais ai trouvé un paquet d'éléments allant dans le mien.
Donc, mrjimcarrey, démontre-moi pourquoi tu as raison et pourquoi j'ai tort, chiffres à l'appui, et je m'inclinerai sans broncher, heureux d'avoir appris un truc qui m'évitera de répéter une bêtise la prochaine fois.

- pour rappel, je répondais à cette remarque : "Perso je donnerai avec plaisir mes impôts le jour où on me proposera précisément l’inverse de ce système : des galettes échangeables en cas de défectuosité, des prix honnêtes, des pistes audio top, l’abandon du zonage, des DRM, des taxes, de la chronologie, etc … Ca fait rêver, hein, mais franchement, pourquoi c’est pas comme ça, qu’est-ce qui s’y oppose ? (réponse : « les professionnels de la profession », comme disait Godard)." Sauf que le délai légal d'échange des galettes est le même que pour tout produit technologique, les prix honnêtes sont très relatifs (et dépendant de quels éditeurs on parle, quels produits, quels prix de référence, etc), les pistes audio top (ie lossless) sont un problème de studios et pas d'indépendants, le zonage un problème des ayant droits non mondiaux pour les films indépendants, les DRMs un problème technologique du BDA pas des indépendants (qui n'ont pas conçu le support) et les taxes un problème politique (la chronologie des médias est, elle, un problème vastement complexe).

jc14
Messages : 4
Enregistré le : dim. 14 juin 2020 19:29

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar jc14 » mar. 14 juil. 2020 20:07

Bonsoir,
Je vais pas faire avancer le débat, mais je constate que je dois avoir la poisse quand même, j'ai bien moins de BR que certains (environ 220 films BR, + 20 intégrales de séries), et je suis bien plus touché ! J'ai commencé à essayer de lire mes BR, en me concentrant dans un 1er temps sur les films référencés sur ce site. J'essaie juste de lancer le film, avancer au chapitre suivant 4 ou 5 fois. Sur les 70 disques environ déjà testés (en comptant certains films achetés très récemment et visionnés entièrement), 12 sont totalement illisibles sur 2 lecteurs de salon différent (1 sony et 1 samsung, pas de lecteur informatique pour vérifier en profondeur), 1 plante 1 fois sur 3 sur mes 2 platines (Cléopatre, non référencé ici pour le moment, je mettrai des infos dès que j'aurais un moment), et j'avais noté qu'un disque de Breaking Bad plantait pendant la lecture, mais il se lançait. Une moitié des disques à problèmes sont des films acheté il y a près de 10 ans, donc je comprends le discours de certains à dire que c'est pareil pour tout produit, il a une durée de vie limitée. Mais la moitié de ces produits n'ont jamais été sorti du boitier avant le test, qu'un disque rayé ne soit plus lisible je peux comprendre, mais là ce n'est pas le cas.
Un des point mentionné dans l'appel des 50 est le suivant:
-"Elle propose de beaux objets, durables et transmissibles"
C'est exactement pour cela que j'achète des films, que j'ai encore une foison de lecteur CD/DVD/Blu-ray, pour garder un moyen de voir à tout moment des films qui m'ont "marqué", et que je me disais que je pourrais un jour les voir avec mes enfants (et c'est pas pour tout de suite, le premier arrivant seulement dans qq semaines, donc j'ai encore plus de 10 ans à attendre pour une bonne partie des films ;) ). On a atteint avec le Blu-ray une belle qualité d'image et son, je ne me vois pas faire évoluer ma collection actuelle dans un format plus récent (4K, mon plasma n'est que 1080p de toute façon) ou futur, alors que la question ne se posait pas lors du passage VHS->DVD et DVD->Blu-ray (or exception avec qq BR de très mauvaise qualité).
Tous les éditeurs ne sont pas responsables, certains ont l'air de beaucoup plus jouer le jeu que d'autre, mais le résultat est le même pour moi, je n'ai jamais reçu le moindre e-mail d'un e-commerçant chez qui j'ai acheté un des disque très touché, jamais vu la moindre note mentionnant le problème à un point de vente physique ou sur Internet. Je ne me suis donc jamais penché sur le problème avant il y a quelques semaines, et maintenant je ne trouve pas le temps de faire un bilan global de comment je suis impacté. Tout le secteur est donc responsable, ils ont montré avec leur appel qu'ils savaient prendre la parole ensemble pour défendre leur gagne-pain, ils l'aurait fait il y a quelques années pour sensibiliser à certains problèmes j'aurais vérifié les disques ne serait-ce au moment de l'achat, ce qui est bien plus simple que de devoir tester 300 disques d'un coup. Et surtout je n'ai pas l'impression que des mesures aient été prise par le secteur pour garantir depuis la découverte des problèmes que cela n'arrive plus. Si cela touche qu'une partie de malchanceux qui se retrouvent ici tant mieux pour le secteur, car clairement pour moi je vais y réfléchir à 10 fois avant d'acheter le prochain film...

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 9623
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar bluraydefectueux » mar. 14 juil. 2020 21:06

"Cleopatre", à du être signaler au tout tout début du problème sur un site si j'ai bonne mémoire. Faudrait nous en dire plus! Même si c'est court et dans le signalements! Et sur vos autres titres défectueux.

Pour optimiser le rendement des tests je vous conseille de passer par l'outil informatique (un drive).

Sur le fait que certains éditeurs ne jouent pas le jeu: on est bien d'accord, tout est fait pour ne pas pouvoir les contacter. Rien ne figure dans cet appel, par exemple un modus operandi commun aux éditeur en cas de défectuosité passée la garantie commerçant, par exemple.


Y a différentes catégories de consommateurs:

-Ceux qui le savent (qui connaissent même le site) mais qui vont "vidanger" (permettez moi l'expression) sur le marché de l'occasion.

-Ceux qui le savent et on cherché et nous on trouvé, ceux là vont 99% du temps jusqu'à la première tentative d'échange.

-Ceux qui savent ou non (et qui connaissent le site ou non) et qui vont tenter l'échange en lien avec le commerçant car l'achat est récent.

Personnellement j'en parle dans les commerces que je connais, FNAC, occasion surtout avant où je demander à voir le disque pour regarder l'état ou voir le MOULD.

BRDEF ne compte qu'une infime partie des personnes touchées.

J'avais stoppé l'achat de de BD (je projette toujours de revendre ma collection) depuis un bon moment et depuis que j'ai changé d'écran (4K 75") je me suis remis un peu au HC, j'achète ces temps derniers quelques 4K (avec parcimonie) faut dire que ce support nous offre une image exceptionnelle avec le HDR etc... depuis l'après confinement j'ai vécu quelques belles séance HC maison.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

jc14
Messages : 4
Enregistré le : dim. 14 juin 2020 19:29

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar jc14 » mer. 15 juil. 2020 01:18

Pas de lecteur BR informatique malheureusement, uniquement platines de salon et PS3 + XBOX one S. Et vu le prix élevé de ces lecteurs je n'envisage pas d'investir... Si quelqu'un à Caen a de quoi tester au moins Cléopatre ça m'intéresse :) .
Je vais faire un retour sur mes problèmes prochainement.

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 9623
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar bluraydefectueux » mer. 15 juil. 2020 04:30

Un lecteur informatique c'est une centaine d'euros (pareil pour un drive 4K). C'est effectivement très cher, mais quand je vois le nombre de titres que j'ai pu analyser (j'en ai deux, et encore des anciens qui ont plusieurs années)...ET ça peut servir aussi à faire une sauvegarde.

Concernant "Clépoatre", j'ai retrouvé l'intervention qui date de 2016: https://www.blurayenfrancais.com/forum/ ... 34#p462234

Oups de ma réponse tradive...
Oui pour Cléôpatre il s'agit bien de l'édition digibook, le premier disque uniquement.
Il se lance puis après le logo fox écran noir. Sauf que je viens de le tester à l'instant avec la ps4 et ça marche idem pour mon lecteur blu-ray sur mon pc. Donc à priori cela viendrait de mon lecteur, qui n'accepte que le deuxième disque ... Un LG BP 450
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

fandg55
Messages : 8
Enregistré le : mar. 1 sept. 2020 23:49

Re: L'APPEL DES 50: l'édition vidéo physique dans la tourmente

Messagepar fandg55 » sam. 5 sept. 2020 00:08

Moi j'ai une question toute bete. Vis à vis de la loi , la garantie légale de conformité (articles L211-4 à L211-14) oblige le vendeur à livrer un bien « conforme au contrat ». Le vendeur doit répondre des défauts de conformité. Donc pourquoi tous ces problèmes durent depuis tant d'années. Personnes n'a pas porté plainte ? une plainte groupée contre ces gros groupes qui nous vendent leurs produits dont ils connaissent les défauts de fabrication .


Retourner vers « Forum libre expression »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CCBot [Bot] et 0 invité